En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus...

Retour Accueil
French English German Spanish
Avril 2017
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Des Templiers en Poitou

L
a province templière Aquitaine couvrait un territoire très important, puisqu'elle englobait la Bretagne, l'Anjou, la Touraine, le Maine, le Poitou, l'Angoumois, la Saintonge et le Bordelais.

Région de passage importante, le Poitou était doté, dès le moyen-âge, d'un réseau "routier" plus qu'honorable. Sillonnée de multiples "chemins de Compostelle", le Poitou était donc largement fréquentée par les pèlerins. C'est certainement ce qui tend à expliquer la forte implantation des commanderies templières, puis Hospitalières au début du XIIIème siècle, cette région de la province d'Aquitaine.

Certaines affaires de la plus haute importance ont été débattues parfois, en chapitres provinciaux, dans la commanderie d'Auzon, près Chatellerault dans la Vienne.

Velaudon, métairie templière

En passant par Montgamé et Pied-Sec, la métairie de Velaudon, sur la pente regardant le Clain, appartenait en 1025 à l'Abbaye de Saint-Cyprien. Situé maintenant sur la commune de Vouneuil sur Vienne, la métairie de Velaudon appartenait alors à la paroisse de Saint-Cyr.

En 1239, Jean IV évêque de Poitiers atteste de la concession de la maison de Velaudon appartenant à la commanderie d'Auzon à Étienne de Saint-Cyr prètre. Le signataire est Guillaume de Sonay précepteur des maisons du Temple en Aquitaine.

La métairie de Velaudon est mentionnée comme dépendance du Temple d'Auzon en 1299 dont elle présente des bâtiments analogues. On note, de plus, ce qui semble avoir été une chapelle, mais abandonnée comme telle de temps immémorial et sans aucun service divin. Les terres consistent en 400 boisselées de terres labourables et pascages, 25 boisselées de pré et 200 de bois taillis.

"Plusieurs écrits de procès de visites effectuées du temps des Hospitaliers, entre 1612 et 1691, font de Velaudon , par la taille de ses bâtiments et des surfaces cultivées, la métairie la plus importante possédée par la Commanderie d'Auzon. Premier signe d'importance, la présence d'une chapelle dédiée à Sainte-Marguerite, en fort bon état en 1691 et bien pourvue de nappe d'autel, crucifix et chandeliers. Le logement du fermier consiste dans deux chambres basses et deux chambres hautes au-dessus [...] un autre espace où est un four, et de lapremière chambre basse l'on descend dans une cave voutée."


Sources :

  • Templiers et maisons templières en Poitou. Robert DUCLUZEAU et Jean-François LAVRARD. Geste Editions. 2013
  • Henri Treuille. La Commanderie d'Auzon au XVIIe et XVIIIe siècle. Bulletin de la Société des Antiquaires de L'Ouest et des Musées de Poitiers, troisième trimestre de 1986, 4e série, tomme XIX. Poitiers 1986.
  • templiers.org.free.fr
  • histoire-des-templiers.blogspot.fr