En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus...

Retour Accueil
frendees
Septembre 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

LES COTEAUX


Les abricots

coteaux1site
Une grande part de la renommée de Vouneuil sur Vienne, tient aux abricots de Montgamé. On dit que ces arbres sont apparus après le passage de l'armée Sarrazine en 732. Ces arbres ont trouvé sur nos coteaux, un terroir et une exposition favorable à leur pousse. Les abricots nommés « Albergé » de couleurs jaunes et rouges sont très parfumés.
 
 
Sur son petit lopin de terre, chaque petit propriétaire produits des abricots. On en voit partout et à profusion. A la saison, de petites charrettes à ânes évoluant dans les chemins creux prennent livraison des cageots pour les expédier en direction de Poitiers, Châtellerault. Dans toute la région, la vogue des fruits de Montgamé est extraordinaire.
 
Autrefois, on les fêtait lors d'une grande assemblée, le deuxième dimanche d'août. Par leur renommée, on venait de 50 kilomètres à la ronde. Les mangeurs d'abricots rappliquaient pour danser, rigoler ensemble et l'on buvait du vin des coteaux.

barre


Les vignes

Les coteaux de Montgamé et du Pinail n'étaient pas seulement peuplés d'abricotiers, les vignes y étaient nombreuses aussi. Notamment les ceps de noah. Ce vin paysan en provenance du Pinail était servi entre amis et dit-on rendait fou, si l'on en buvait trop. "On se rince le gosier ; on jacte ; on se saoule de vins et de discours, puis ça tourne à l'aigre sur un mouvement d'humeur, on se bagarre."