En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus...

Retour Accueil
French English German Spanish
Juillet 2017
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

La Vienne
amont023copie
 
La Vienne (en occitan limousin Vinhana) traverse les départements du même nom (Haute-Vienne et Vienne) et une partie de la Corrèze, de la Charente ainsi que de l'Indre-et-Loire. D'une longueur de 372 kilomètres, elle est un des principaux affluents de la Loire, avec l'Allier et le Cher.
 
Elle prend sa source en Corrèze, au pied du Mont Audouze. S'écoulant entre le plateau de Millevaches et la plaine de Touraine, elle a la particularité de traverser des paysages extrêmement diversifiés, comme la plupart des cours d'eau issus de l'ouest du Massif central.

La Vienne possède de très nombreux affluents et sous-affluents, dont le Clain.

Elle sert de refroidissement à la centrale nucléaire de Civaux.
 
La Vienne était autrefois réputée très riche en poissons blancs et salmonidés. Les espèces y étaient encore plus variées en période de migration où les saumons, mulets, grandes aloses et autres lamproies remontaient le cours de la rivière pour le frai. Des passages étaient pratiqués dans les barrages et les portes de moulin et ils n'étaient pas rare de voir passer des centaines de saumons chaque jour.


La rivière à Vouneuil :aval043copie

En amont de Chitré, la Vienne est en secteur privé. A partir de Chitré commence le domaine public. Cette distinction a de lointaines origines, du temps où la rivière était tantôt seigneuriale (secteur non navigable, de la source à Vouneuil-sur-Vienne) ou royale (rivière navigable du barrage de Chitré jusqu'à la Loire). Bien avant, le port de Chitré sur la rivière était très utilisé pour le transport des pierres meulières du  Pinail. La force de la rivière permettait d'alimenter le moulin de Chitré.