En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus...

Retour Accueil
French English German Spanish
Mars 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

 

Introduction

Vouneuil sur Vienne n'est qu'un petit point relativement au territoire mondial. Cependant, « à chaque action de maîtrise de l'énergie, à chaque consommation maîtrisée, nous apportons une petite contribution à ce défi collectif de la lutte contre les dérèglements climatiques » (D. Durand et D. Halloo d'Energie d'AMORCE).

C'est pourquoi la commune a décidé de s'engager dans le développement durable dans la mesure de ses moyens.

Ainsi, au quotidien, la commune consomme de l'énergie et souhaite mieux gérer l'existant, voire l'améliorer.

Des actions peuvent être mises en place rapidement. Dans ses bâtiments comme les écoles, le presbytère... la commune s'efforce d'installer des fenêtres à double vitrage, de maîtriser le chauffage en installant des programmateurs, en évitant de chauffer lorsque les locaux sont vides...

Des travaux à effets durables, comme l'isolation, la protection solaire, des régulations plus complexes pourront être envisagés après la réalisation de diagnostics, comme des bilans carbone ou énergétiques.

Bilan carbone

Le bilan carbone est une méthode de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre à partir de données facilement disponibles pour parvenir à une bonne évaluation des émissions directes ou induites par nos activités ou notre territoire.
Elle s'applique à toute activité : entreprises industrielles ou tertiaires, administrations, collectivités et même au territoire géré par les collectivités.

Cette évaluation est la première étape indispensable pour réaliser un diagnostic « effet de serre » de son activité ou de son territoire. En hiérarchisant les postes d'émissions en fonction de leur importance, il devient plus facile de mettre des priorités dans les actions de réduction des émissions les plus efficaces.

Dans la Vienne, l'université de Poitiers propose une licence VERTE (Valorisation des Energies Renouvelables et des Techniques Energétiques). Notre commune a saisi l'opportunité de réaliser par trois étudiants ce bilan carbone qui, pour eux, représente un exercice grandeur nature dans le cadre de leur formation. Ce bilan carbone « Patrimoine et services » ne s'intéresse qu'à ce que la collectivité gère directement. (administration générale, enseignements, logements, transports collectifs, eau et assainissement, déchets, équipement sportifs, équipements culturels, sanitaire et social, espaces verts, voierie et éclairage...).

A la fin de leur travail, ils rendent une photographie de la situation d'une entité (collectivité, entreprise...).

Quel intérêt à disposer de ces chiffres ? Pourquoi se préoccuper de ce qui est émis indirectement par notre activité ? (source ADEME)

Parce que les gaz à effet de serre produisent le même effet sur le climat quel que soit le lieu où ils sont émis. Permettre une diminution des émissions, chez nous ou ailleurs, procure le même bénéfice final à la planète.

Grâce à cette méthode, toute entreprise ou administration désirant "faire quelque chose" pour limiter la dérive climatique peut ainsi connaître :
  • sa pression globale sur le climat,
  • ses marges de manoeuvre à court et long terme pour la faire baisser,
  • son exposition au risque d'un renchérissement de l'utilisation de combustibles fossiles, via une taxe carbone par exemple.

Concrètement et à court terme, que faire du résultat ? (source ADEME)

Pour les entreprises et les administrations :

L'utiliser pour lancer un plan d'actions de réduction des émissions GES. Provenant majoritairement d'utilisations de combustibles fossiles, toute réduction de GES aura un impact positif sur vos charges de chauffage, transport...

Inclure un objectif de réduction dans un système de management environnemental (y compris ISO ou EMAS).